26/07/2016

Master Métiers de la littérature de jeunesse à Lille 3

Master Lettres Spécialité Métiers de la littérature de jeunesse

L’université Charles de Gaulle (Lille 3) propose un master destiné aux étudiants qui souhaitent orienter leur activité vers l’industrie du livre de jeunesse ou approfondir leurs connaissances en littérature de jeunesse. Analyse de l’image, Histoire de l’Illustration, Introduction à la poétique du sujet, Fiction jeunesse et culture médiatique… telles sont, parmi d’autres, les matières enseignées – avec également un cours de droit, un cours de marketing, un cours d’anglais…

Pour ma part, j’anime un séminaire (20 heures par groupe) intitulé « Pratique de l’écriture pour la jeunesse ». Le master n’étant pas destiné aux futurs écrivains (même si certains étudiants ont des envies dans ce sens), que vient faire un tel cours dans le cursus, me direz-vous ? L’idée, due à Laurent Déom, le professeur qui m’a recruté, est la suivante : « Alors que l'analyse littéraire permet de mieux comprendre un texte, la création constitue également un moyen idéal pour comprendre les ressorts de l'écriture littéraire. » Autrement dit, une expérience, même modeste, de l’écriture fictionnelle et de ses difficultés enrichit nécessairement le jugement sur les textes. Jugement que les étudiants, futurs éditeurs, futurs libraires, seront amenés à porter de façon régulière dans l’exercice de leur métier.

Lors de ce séminaire, j’évoque certaines grandes catégories de l’écriture narrative : l’intrigue, les personnages, les dialogues, les descriptions, le style… J’aborde également quelques notions importantes de dramaturgie. A chaque fois, mon exposé conduit à des discussions ainsi qu’à des exercices d’écriture. Mon but est d’encourager la créativité tout en développant l’esprit critique. 

Le séminaire est également l’occasion, pour les étudiants, d’écrire un texte narratif (conte, nouvelle ou début de roman) en profitant de mes conseils et suggestions… et de ceux de leurs camarades.

Pour plus de renseignements sur le Master Lettres Spécialité Métiers de la littérature de jeunesse, cliquez ici :

http://formations.univ-lille3.fr/ws?_cmd=getFormation&...

« Pour deviner, pour situer les problèmes de la création littéraire, il faut en avoir pratiqué soi-même les difficultés. Un simple forgeron est un meilleur guide, pour le débutant en ferronnerie, que le plus éminent critique d’art. Un écrivain, même médiocre, sent mieux que le plus grand critique la difficulté réelle d’occuper la scène d’un théâtre, de « traiter » telle ou telle histoire, de remplir, en paraissant neuf et facile, un cahier de papier blanc. »

Jean Prévost, La Création chez Stendhal

Lille campus.jpg

L'Université Charles de Gaulle, campus

09:07 Écrit par Thomas Lavachery dans MASTER LITTERATURE DE JEUNESSE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |