14/11/2017

La prochaine vente aux enchères au profit du MUZ

Vente MUZ.PNG

20:06 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2017

Interview sur Bjorn aux Armées III, par Sylvie Do

Couv BJorn 8.gif

Sylvie Do m'a interrogé pour la sortie de l'ultime aventure de Bjorn le Morphir:

Bjorn aux armées II se terminait d’une manière des plus singulières, sur un twist, pourrait-on dire. Tchortchi et ses guerriers meurent sous les yeux de Bjorn à la fin de l’opus et le trio est livré au vainqueur, l’abominable Batachikhan. Finalement, Bjorn va faire son apprentissage de l’armée, de la stratégie militaire auprès du "méchant" et pas du "gentil" chef de guerre. Comment as-tu eu l’ idée de donner à Bjorn un mentor du côté obscur ?

Batachikhan est un cousin de Tamerlan, personnage fascinant sur lequel je me suis pas mal renseigné. Je ne dirais pas que l’obscur Batachikhan est le mentor de Bjorn, car ce dernier comprend très vite à qui il a affaire. S’il reste auprès de lui, s’il le sert aux armées, c’est parce qu’il n’a pas d’autre choix. Gunnar, en revanche, se laisse séduire jusqu’à l’aveuglement. Cela provoque des tensions entre les deux frères. Leur relation tumultueuse, faite de brouilles et de réconciliations successives, connaît alors un nouvel épisode difficile, pour le moins…

J’avais envie de mettre en scène un tyran. M’inspirer d’un personnage historique aussi complexe que Tamerlan, le "Fléau de Dieu", m’intéressait d’autant plus que je voulais proposer un méchant crédible, réaliste, aussi éloigné que possible de la caricature. Et puis, à travers Batachikhan, c’est le thème du pouvoir que je traite. La perversion que le pouvoir entraîne chez les hommes, qu’ils le détiennent ou qu’ils le subissent, m’a toujours intriguée. À titre personnel, je n’aime ni l’exercer et ni le subir. Ce qu’il a pu révéler de ma personnalité – en de rares et marquantes occasions – ne m’a pas tellement plu. Sous ce rapport, Bjorn se montre plus digne que son créateur… Me voilà à faire des confidences !

Il y a toujours eu de nombreuses batailles et duels dans la série Bjorn, mais là, on a vraiment l’impression d’être "embarqué" (embeded) dans l’armée de Batachikhan, avec cette sensation de se trouver à la fois dans la mêlée, souvent au plus fort, et de surplomber les combats en assistant aux mouvements des troupes. Comment as-tu imaginé ces plans de bataille ? Comment t’es tu documenté ? Idem pour le siège, très technique, de Babalik avec cette recette feu, eau, vinaigre pour desceller la forteresse. (décidément, ma grand-mère avait raison, le vinaigre sert à tout…)

Dans les aventures de Bjorn, les batailles sont, au même titre que les duels, des scènes récurrentes. La gageure consiste donc à ne pas se répéter. Pour trouver de nouvelles idées, je me renseigne, je lis des ouvrages historiques, des manuels de stratégie. Le Tamerlan de Lucien Kehren (Payot, 1978), dégotté autrefois chez un bouquiniste, m’a beaucoup aidé. L’extraordinaire technique des ingénieurs du génie de Batachikhan, la manière dont ils descellent les pierres d’une forteresse… tout cela vient de ce livre. "Mes" batailles n’en sont pas moins imaginaires : je brode, je change, je mélange les informations…

Lors de la grande bataille entre les Gols et les armées soleil-levantines, Bjorn n’est qu’un spectateur. Il assiste de loin aux combats, et nous n’en savons pas plus que ce qu’il peut en voir depuis son poste d’observation. C’était une autre façon de me renouveler, en changeant le point de vue. Encore ceci, pour terminer sur ce beau sujet des batailles : lorsque j’en décris une, j’essaie de laisser une place à la confusion, de ménager des moments de flottements… Un affrontement ne peut pas ressembler à une reconstitution ordonnée : c’est un bordel sans nom. Le récit qu’on en fait doit en tenir compte. Le plus bel exemple est bien sûr Fabrice à Waterloo…

Dans la série, Bjorn est souvent gratifié d’un surnom ou d’un titre qui nous informe de son statut social : Bjorn le morphir, Bjorn le vainqueur des enfers, Bjorn le jarlal, etc… Jusqu'alors ces titres s’accumulaient,  mais dans ce dernier opus, c’est comme s’ils ne comptaient plus, il faut en gagner de nouveaux : Bjorn le quinze-lames, Bjorn Main-d’Argent. Le morphir s’efface, Bjorn ne vainc que grâce à son expérience de guerrier et non plus grâce à ses dons. Est-ce une manière de boucler la boucle ?

Il y a eu un moment où, dans ma saga, Bjorn avait tout : le pouvoir du jarlal et les pouvoirs surnaturels du morphir. Or ce qui intéresse, ce qui passionne le lecteur, c’est l’ascension du héros. Je me souviens de ma lecture du Clan des Otori, de Lian Hearn – très belle série, pleine de charme et de personnages fascinants. Une fois que Takeo, le protagoniste, a acquis la maîtrise de ses pouvoirs et est devenu un chef, l’intérêt diminue (à mon avis) en dépit du talent de l’auteur. J’ai retenu la leçon, et c’est pour cela que j’ai voulu déposséder Bjorn. Je l’ai complètement dépouillé, le pauvre ! Il perd ses amis, son dragon, sa tunique d’or, son épée de morphir ; il n’a plus le pouvoir et ses dons surnaturels le fuient à mesure qu’il s’éloigne de sa terre natale. Il est nu, pour ainsi dire, et doit repartir à zéro.

J’ajoute que je suis devenu, avec le temps, de plus en plus parcimonieux en ce qui concerne les éléments fantastiques. George R. R. Martin, l’auteur de Game of Thrones, compare la magie dans les histoires au sel dans un ragoût : un peu c’est bien, trop ça ne va plus, le goût est ruiné. Je partage son avis en l’étendant au surnaturel en général. Dans les aventures du morphir, la part du fantastique va en diminuant, et ce n’est pas un hasard. Bjorn était un demi-dieu ; j’ai voulu lui rendre son statut d’homme avant de le quitter. Je l’ai même fait papa…

Pourquoi l’avoir privé de sa main ?

L’idée m’est venue en cours d’écriture – elle ne figurait pas dans le synopsis. Peut-être m’a-t-elle été inspirée par le Quatuor d’Alexandrie, l’un de mes romans préférés. Un personnage, la belle Cléa, perd sa main, qui est remplacée par un membre métallique. Elle est peintre et accède à une maîtrise nouvelle grâce à sa fausse main. Magnifique !… Dans Bjorn aux armées III, la mutilation est un épisode tragique, bien sûr, mais il apporte des bonheurs, à commencer par l’amitié du médecin Koko Chos. Et Bjorn reçoit un présent sans pareil : une main de bois plus vraie que nature, copie conforme du membre perdu, que son amante a sculptée avec amour.

Parle nous du personnage de Orbei, complexe, mutant, comment l’as-tu voulu, conçu ? Je me demandais si, au moment où tu l’as fait apparaître dans Bjorn aux armées 2, tu imaginais d’en faire le nouvel amour de Bjorn ?

Bien vu ! Orbei, comme Svartog Longs-Bras et quelques autres, est un personnage qui a pris une place que je n’avais pas imaginée au départ. Ces évolutions imprévues font partie de l’expérience du romancier, sachant qu’elles ne sont pas toujours intéressantes. Il m’est arrivé une ou deux fois qu’un héros s’émancipe pour le pire et non pour le meilleur. Il faut rester vigilent par rapport à cela… Pour revenir à Orbei, c’est mon personnage féminin préféré parmi tous ceux que j’ai créés. Certaines lectrices, comme mon amie Kitty Crowther, m’ont fait des compliments à son sujet. Il semble que je progresse comme peintre des femmes et des filles ! Par le passé, je tombais parfois dans le stéréotype… Je songe sérieusement à écrire un roman dont le héros serait une héroïne. Je ne m’en serais pas senti capable il y a seulement trois ou quatre ans…

Que voulais-tu mettre dans ce dernier Bjorn, quels en étaient les éléments incontournables ? Tu donnes, par exemple, des nouvelles des « anciens » personnages, on retrouve ainsi Ketill le Rouge !

J’avais tout un cahier de charge, une liste assez longues d’éléments incontournables. Et d’abord, il fallait prendre congé dignement des personnages importants. Finir sans revoir Ketill eût été impensable, de même qu’il était impossible de ne pas retrouver Daphnir dans un grand rôle. Pourquoi en avoir fait un dragon noir, si ce n’était pas pour utiliser un jour sa puissance ? La vraie question, c’était la fin. Je ne désirais pas un dénouement hollywoodien, les happy ends me déçoivent toujours par leur manque de crédibilité. Il fallait que mon pessimisme à l’égard de la nature humaine trouve à s’exprimer – mais pas trop ! Car je ne voulais pas non plus d’une fin malheureuse. J’ai donc cherché une voie médiane. En tant que personnage public, Bjorn est mal récompensé, c’est le moins qu’on puisse dire, tandis que sa vie personnelle et affective se termine bien, dans le bonheur paisible d’un nouveau foyer. Il s’agissait également, dans les derniers chapitres, de surprendre le lecteur sans frustrer ses attentes – un exercice pas si évident que cela, mais passionnant.

Et puis à la fin, le petit « nouveau », Ramulf le Lotharingien, pourquoi as-tu voulu que Bjorn et lui se rencontrent et deviennent presque frères ? Est-ce que tu n’es pas là en train de nous aiguiller vers Ramulf, le début d’une nouvelle série ?

Je n’ai pas de nouvelle série au programme, non. S’agissant de Ramulf, il faut préciser qu’il est le héros d’un long roman éponyme dont l’histoire se déroule plus au sud dans ma géographie imaginaire. Quand ce personnage m’est tombé dessus, qu’il m’a littéralement happé, me faisant mettre Bjorn de côté pour une année entière, j’ai un peu culpabilisé. C’est peut-être ce sentiment qui m’a conduit à rattacher ses aventures à ma saga nordique. Ainsi, je pouvais dire à mes lecteurs impatients : "Ramulf et Bjorn font partie du même projet, ils sont liés !" De là à réunir les deux héros, à en faire des amis, il n’y avait qu’un pas, d’autant plus naturel qu’ils se ressemblent beaucoup. Au font, Ramulf est un morphir, lui aussi, même si sa transformation doit tout au psychologique et rien au surnaturel. Leurs destins ont de très nombreux points communs, ce que j’ai voulu symboliser par une coïncidence à première vue anodine, le fait qu’ils ont chacun possédé un cheval des steppes, et que les deux bêtes portaient le même nom : Anda.

L’idée de l’exil final de Bjorn est ancienne, bien antérieure à la création de Ramulf. J’avais imaginé différentes contrées pour sa retraite anticipée. Avoir pu l’installer en Lotharingie, au château de Jussieu, a quelque chose de très satisfaisant, car c’est un lieu connu de moi et de mes lecteurs (ceux qui ont lu Ramulf), chargé de souvenirs et d’émotions. Je ne l’abandonne pas n’importe où, mon morphir, je lui donne un beau refuge… et une seconde famille !

D’une manière générale, Comment s’est passé l’écriture de ce dernier opus, facilement, douloureusement ? Comment te sens-tu maintenant, tu disais sur ton blog que cela t’avait mis de "mauvais poil".

La mauvaise humeur en question n’a duré qu’un court moment, elle était due à la fatigue. Pour ce qui est de l’écriture, il y avait ce cahier de charge, qui a rendu le travail un peu plus difficile que d’habitude. De manière générale, j’ai écris dans l’enthousiasme, même si la hantise d’une fin décevante, ou simplement honnête, m’a habité tout du long. Bjorn m’accompagne depuis quatorze ans, terminer en beauté était crucial. Je pense y être parvenu. Les lecteurs jugeront. Je me sens bien, en tout cas, l’esprit tranquille. Aucun blues pour l’instant – plutôt une piaffante impatience de me lancer dans un nouveau projet, dont j’ignore encore ce qu’il sera. J’ai des choses en tête, dans mes carnets, mais l’expérience m’a appris que l’idée ancienne et ruminée est généralement supplantée par celle qui surgit de nulle part. Entre le moment où j’ai "vu" Ramulf pour la première fois, dans un décor vague et forestier, et le moment où j’ai commencé à écrire son histoire, il s’est passé trois ou quatre jours, guère plus…


14:12 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Interviews | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2017

Le morphir en édition poche

Les aventures de Bjorn le Morphir sont à présent disponibles en édition poche. La saga compte 2438 pages en tout, revues et corrigées avec l'aide infiniment précieuse de Sophie Hofnung. Il s'agit donc d'une véritable réédition!

Nouvelles couvertures, nouvel habillage dus au travail remarquable de Laure Chapuis.

Poche 1.PNG

L'auteur que je suis est heureux comme un prince. Mon éditeur m'a donné la possibilité de cette révision, et c'est vraiment un grand luxe!  Avec Sophie Hofnung, nous avons fait la chasse aux erreurs matérielles, aux anachronismes, etc. J'ai élagué un brin, ajouté quelques détails tendant à renforcer la cohérence générale des textes. Un exemple : ma géographie imaginaire s'est étendue au fil des épisodes, et également dans Ramulf. La mention des royaumes inventés dans les derniers romans a pu être ajoutée dans les premiers, ce qui fait beaucoup pour la cohérence dont je parle...

Poche 2.PNG

 

Quelques critiques de la saga (merci aux auteurs):

https://www.babelio.com/livres/Lavachery-Bjorn-le-Morphir...

https://www.ricochet-jeunes.org/livres/bjorn-le-morphir-0

http://www.lalibre.be/culture/livres-bd/les-ados-heroique...

http://librairies-sorcieres.blogspot.be/2016/05/thomas-la...

http://www.copiedouble.com/content/bjorn-le-morphir-thoma...

http://jeunesse.lille3.free.fr/article.php3?id_article=125

https://www.ricochet-jeunes.org/livres/bjorn-le-morphir

 

08:56 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2017

Tor et les garnements

Tor et les garnements est le troisième tome des aventures de mon AUTRE héros nordique. La vie de Tor se déroule vers 1930 dans une Scandinavie imaginaire, au sein d'un village appelé Borgisvik. Devenu l'ami des gnomes et des trolls suite à diverses circonstances que le lecteur connaît déjà, Tor va être chargé par son ami Borigh-Borigh de garder un trollion (enfant troll) pendant quelques jours. Le moment est mal choisi, car notre héros est très occupé à préparer l'arrivée au village d'un acteur célèbre. Son père et son oncle, braves coeurs, proposeront leur aide et prendront en charge le trollion. Une bonne idée à première vue... à première vue seulement!

9782211231794.png

Le création du personnage de Tor est assez récente. Lui et son univers m'ont été inspirés par la lointaine et marquante lecture de Nils Holgersson. Pour les illustrations, et en particulier les personnages imaginaires, Theodor Kittelsen est l'une de mes sources principales. Ce que j'ai pu rêver, jadis, sur ses oeuvres magiques, troublantes à l'occasion!

Borigh-Borigh et Tor.jpg

Le trollion et les garnements.jpg

 

Quelques liens (merci aux auteurs) :

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/tor-garnements

http://lautremonde.radio.free.fr/index.php?p=4&s=16&a...

http://www.chouetteunlivre.fr/archive/2017/09/29/thomas-l...

http://rsa.stream26.com/api/storage/59dcaef60100002ae8a6c...

https://premierchapitre.fr/wapp/v4/reader/sm/index.php?pr...

17:36 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes autres romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2017

Ma Famille verte

MA FAMILLE VERTE est un album d'inspiration familiale. J'ai une soeur adoptive, Mee-Kyong, qui est venue de Corée à l'âge 5 ans. Enfant, je savais bien sûr que ma petite soeur avait dû connaître un fameux dépaysement en découvrant la Belgique. Je le savais, mais je ne mesurais pas tout à fait à quel point l'expérience avait été bouleversante. C'est une phrase de ma mère, prononcée alors que j'allais sur mes 15 ans, qui m'a permis de réellement comprendre. Cette phrase, la voici : "Tu sais, m'a dit maman, quand Mee-Kyong est arrivée à  Bruxelles, ça a dû être comme d'arriver sur Mars."

La langue, l'apparence des gens (nous sommes plutôt grands et clairs dans la famille), les odeurs, la nourriture, les maisons, les jouets... tout était radicalement autre pour ma petite soeur. Et ce sont les mots de ma mère qui m'ont permis, en une seconde, d'accéder à une pleine compréhension de ce que Mee-Kyong avait vécu. Les bons pédagogues sont coutumiers de ces coups de génie : par une image, une métaphore, ils font saisir une notion, un concept aux cerveaux paresseux ou récalcitrants...

De la phrase maternelle est né l'idée de Ma Famille verte, album dans lequel une petite terrienne est adoptée par une famille extraterrestre. Sur la planète où elle va vivre, les gens sont très grands, verts de peau, et ils ont quatre bras...

Les images ont été mises en couleur par Denis Roussel, qui s'est surpassé. C'est également à Denis que je dois d'avoir ressorti ce projet de mes tiroirs. Il y dormait en raison de certains problèmes de construction que le recul et l'aide de mon éditrice Odile Josselin m'ont permis de résoudre (I hope).

Bonne lecture, les amis!

Ma-famille-verte.jpg

Adoptee_05.jpg

Adoptee_08[1].jpg

 

Quelques liens (merci aux auteurs des articles):

http://rsa.stream26.com/api/storage/59dcaef60100002ae8a6c...

http://lautremonde.radio.free.fr/index.php?p=4&s=16&a...

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/ma-famille-verte

http://parfumsdelivres.blogspot.be/2017/10/ma-famille-ver...

 

 

15:42 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes albums | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2017

3 sorties!

La rentrée sera chaude, puisque trois de mes livres vont sortir coup sur coup. Le premier, Ma famille verte, est un album sur le thème de l'adoption. Date de sortie : le 20 septembre. Le deuxième, Tor et les garnements, est un nouvel épisode des aventures de mon petit héros sauveur de gnomes. Le troisième, enfin, a pour titre Bjorn aux armées III : la reconquête.

Certains d'entre vous l'attendaient depuis longtemps, cet ultime tome de la saga du morphir. Eh bien, il sera en librairie le 18 octobre - en même temps que tous les autres volumes, dans une édition poche revue et corrigée.

Je parlerai plus avant de chacun de ces ouvrages dans des articles ultérieurs. A bientôt les amis!

Ma-famille-verte.jpg

 

10:46 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2017

Vidéo Tor et les gnomes

Une vidéo de l'école des loisirs, consacrée à Tor et les gnomes et réalisée par François Grandjacques et Ariane Leturcq, est visible sur YouTube. Ciquez ici

Le farfajoll.jpg

 

11:49 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes autres romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/06/2017

L'armée des steppes: Thomas Gilbert au top de sa forme

Le sixième tome des aventures de Bjorn en BD est sorti. Le périple de Bjorn et Gunnar dans les steppes se poursuit. Ils retrouvent enfin Tchortchi le Tourndour, partagent sa vie vagabonde... et finissent dans les pattes du tyran Batachikhan. L'album nous emmène plus loin que Bjorn aux armées II, le dernier roman paru, puisque nous voyons les deux frères et leur amie Orbei entrer de force au service Batachikhan, participer à une chasse géante et... je n'en dis pas plus!

Couv_301356.jpg

Nous allons bientôt attaquer le tome 7, qui sera le dernier. 8 romans, 7 bédés, la saga bjornienne sera bientôt terminée, pardi! Je peux déjà vous dire que le roman Bjorn aux armées III: la reconquête, paraîtra le 8 octobre 2017.

bjorn-t6-p15-cut-reduit.jpg

11:56 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Le morphir en BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/06/2017

La BD tirée de Téléchat

J'ai souvent évoqué mon adaptation de la série Téléchat en BD. En réalité, je ne me chargeais que des dessins; les scénarios étaient dus à F. Corteggiani et J.-L. Cochet. Les strips ont parus dans le journal La Croix durant l'été 1984; j'avais 18 ans et signais sous un pseudo : Toma. Téléchat, véritable OVNI télévisuel, avait été créé par Roland Topor et Henri Xhonneux. Je me souviens que plusieurs bédéistes étaient sur les rangs, au départ, et que c'est Topor soi-même qui avait choisi mes dessins. Cette distinction demeure pour moi une grande fierté, vous pouvez l'imaginer.

Tout cela est loin, bien sûr, et je n'y pensais plus trop jusqu'à ce que Alban Leloup, un enseignant fan de Téléchat, me fasse replonger dans mes papiers. Je ne dispose plus des planches originales, elles doivent se trouver dans les archives d'Y.C. Aligator Film, producteur historique de la série, maison où j'ai travaillé quelque temps. Eric Van Beuren, ami de longue date et patron d'Aligator Film, a produit mes deux documentaires : L'homme de Pâques et Un monde sans père ni mari (voir rubrique dédiée à ces films)...

Outre deux articles de l'époque, vous trouverez ci-dessous une série de strips dont j'ai conservé les copies.

BD-téléchat-1.jpg

Téléchat-BD-2.jpg

Téléchat-BD-3.jpg

Téléchat-BD-4.jpg

Téléchat-BD-5.jpg

Téléchat-BD-6.jpg

Téléchat-BD-7.jpg

Téléchat-BD-8.jpg

Téléchat-BD-9.jpg

Téléchat-BD-10.jpg

Téléchat en BD. F. Corteggiani & J.-L. Cochet (scénario), Thomas Lavachery (dessin), d'après la série télé de Roland Topor et Henri Xhonneux

Voici par ailleurs quelques liens vers des sites consacrés à Téléchat :

https://www.youtube.com/watch?v=hjTUzjyuj08

https://www.youtube.com/watch?v=tChrpzpYhKU

https://www.youtube.com/watch?v=KKXOi3OO5kM

https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9chat

09:43 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, T. Lavachery, bio et biblio | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/06/2017

Quiz Bjorn le Morphir

tumblr_nw9ggu0cSN1t3ufyao1_1280.jpg

Des quiz Bjorn le Morphir, ça vous dit?

Bjorn, Ketill, Sigrid, Daphnir, les personnages secondaires, les peuples de la saga, les armes figurant dans la série... les sujets sont nombreux! Amusez-vous, par Thor et Godinn!

Page d'accueil:

http://www.quizz.biz/annuaire/quiz-16-2918_0.html

Sur la série en général:

http://www.quizz.biz/quizz-922124.html

http://www.quizz.biz/quizz-87735.html

http://www.quizz.biz/quizz-917020.html

http://www.quizz.biz/quizz-918586.html

Sur le personnage de Bjorn:

http://www.quizz.biz/quizz-917928.html

Sur le personnage de Sigrid:

http://www.quizz.biz/quizz-917703.html

Sur le personnage de Ketill:

http://www.quizz.biz/quizz-917652.html

Sur le personnage de Svartog:

http://www.quizz.biz/quizz-917754.html

Sur Daphnir:

http://www.quizz.biz/quizz-918180.html

Sur les personnages secondaires:

http://www.quizz.biz/quizz-917776.html

Sur les armes dans la saga:

http://www.quizz.biz/quizz-918257.html

Sur les peuples de la saga:

http://www.quizz.biz/quizz-917809.html

Sur Bjorn aux enfers I:

http://www.quizz.biz/quizz-86179.html

Sur Bjorn aux enfers II:

http://www.quizz.biz/quizz-86275.html

Sur Bjorn aux enfers III:

http://www.quizz.biz/quizz-88856.html

 

19:11 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Quiz | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2017

Le livre qui a réenchanté votre vie

Une équipe de la Libre Belgique a interrogé plusieurs auteurs à la Foire du Livre de Bruxelles, leur demandant d'évoquer un livre qui a réenchanté leur vie. Je faisais partie des interviewés avec Bernard Werber, Eva Joly, Kim Thuy et Philippe Claudel. J'ai naturellement parlé de mon cher Patrick O'Brian. Pour visionner les vidéos, cliquez ICI.

Patrick O'Brian.jpeg

12:18 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Interviews, Mes lectures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/06/2017

Ramulf, une vidéo sur YouTube

Voici un lien vers une courte interview postée sur YouTube, où je parle de Ramulf, mon roman moyenâgeux. Son héros deviendra, dans Bjorn aux armées III, un grand ami du morphir :

http://www.youtube.com/watch?v=SUkm5xusuJk

Capture.JPG

 

16:56 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Interviews | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/04/2017

L'or de Cajamalca: un chef-d'oeuvre

104740991_o.jpg

L'école des loisirs ressort L'or de Cajamalca de Jacob Wasserman, joliment traduit par François Mathieu. La première édition, chez le même éditeur, remontait à 1989. C'est un roman court, limpide, sur le choc et surtout l'incompréhension entre deux mondes, celui des Incas et celui des Espagnols au moment de la conquête. Le personnage d'Atahualpa, l'Inca, regarde Pizarro et ses hommes avec un trouble extraordinaire. Il perd toute capacité d'agir, sa révolte est tuée dans l'âme, devant leur violence vulgaire, leur avidité, cette folie de la possession qui est la marque de l'Occident: notre vice héréditaire. Rarement un ouvrage m'a laissé un tel sentiment de vertige. Sur le même sujet, des livres bien plus imposants et documentés n'atteignent pas leur but avec la même force que Wasserman et son Or de Cajamalca. Un sommet de maîtrise, de sensibilité, un regard d'une acuité médiumnique...

P.S. Merci à mon ami Maurice Lomré, qui m'a mis ce sacré bouquin entre les mains.

Jaccob Wasserman, L'or de Cajamalca, Paris, L'école des loisirs, coll. Médium poche, 2015, 5,80 euros.

Wassermann1.jpg

Jacob Wasseman (1873-1934)

16:56 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes lectures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Expo Foire du Livre de Bruxelles

Voici quelques photos de mon exposition à la Foire du Livre de Bruxelles (mars 2017). Merci à la FWB, à Karine Magis, à l'équipe du WOLF et à tous ceux qui m'ont aidé à concevoir et à préparer cet événement.

Expo 8 panneau.jpg

Expo 11 feuillets.jpg

Expo 10 Tor cadres.jpg

Expo 5 jojo cardes.jpg

Expo 7 médecin Jojo.jpg

Expo 12 Jojo en altitude.jpg

Expo 3 Jojo.jpg

Expo 9 Bjorn.jpg

Expo 6 vitrive.jpg

Expo 2.jpg

13:00 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Salons, dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/04/2017

Une journée solidaire avec les personnes exilées...

Le 10 mai aura lieu à La Vallée, à Molenbeek, une journée pour aider les personnes exilées. Ateliers, ventes de dessins originaux, etc. Venez nombreux!

thumbnail_horizontale.jpg

11:33 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2017

Interview et articles en rapport avec la Foire du Livre

Laurence Bertels m'a interviewé pour la Libre Belgique. En plus de l'article paru le 9 mars, elle m'a posé quelques questions sur le stand de mon exposition.

Pour découvrir un résumé de l'article et une vidéo, cliquez ICI.

Micro.jpeg

10:48 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Interviews | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2017

Balade littéraire à la Bibliothèque communale Hergé

La Balade littéraire du 23 février aura été pour moi un moment précieux. Les choses avaient été extrêmement bien préparées par l'équipe de la Bibliothèque Hergé. Vous trouverez en cliquant ICI des photos de l'événement ainsi qu'un catalogue de mes coups de coeurs littéraires établi par Catherine Hennebert.

GC126.jpg

10:17 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/02/2017

Des nouvelles de Bjorn!

Enfin des nouvelles du morphir, pour annoncer que la fin de la série s'annonce à grand pas. En juin paraîtront les 4 volumes des Enfers dans une édition poche. Nouvelles couvertures, textes revus et corrigés : c'est une réédition au sens plein du mot, et qui poursuit le travail entamé avec la réédition du premier tome de la saga, Bjorn le Morphir.

A l'automne 2017 paraîtra le Cycle des Armées complet, également en édition poche. Le dernier épisode, La reconquête, sera donc disponible à ce moment. Vous connaîtrez TOUTE l'histoire de Bjorn et de ses compagnons, et les surprises seront nombreuses, vous pouvez m'en croire!

Tyrfing, l'épée de Snorri.jpg

16:09 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2017

Balade littéraire à la Bibliothèque communale Hergé

Je serai jeudi prochain, 23 février, à la Bibliothèque communale Hergé pour une "balade littéraire". La séance commencera à 18h30. Discussions, lectures, confidences et révélations sur Bjorn le Morphir. Venez nombreux, par Thor et Odin!

Pour plus de renseignements :

Bibliothèque Hergé

Quefaire.be

Frise avec personnages.jpg

16:33 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2017

Exposition à la Foire du Livre de Bruxelles

Du 9 au 13 mars aura lieu la Foire du Livre de Bruxelles. Vous pourrez y voir l'exposition "Sur les traces de Thomas Lavachery", créée au Wolf, la Maison de la littérature de jeunesse. 25 dessins originaux, des images inédites et bien d'autres choses...

Liens à consulter :

Foire du livre

Programme jeunesse de la Foire du Livre

Bjorn le Morphir.jpg

 

15:32 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Salons, dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2017

Bjorn, Jojo et Roussette par Marcelle Lavachery

Depuis quelques années, ma mère, Marcelle Lavachery, réalise des personnages en papier. Esquimaux, Indiens d'Amérique et Indiens de l'Inde, Orientaux d'un autre temps, joueurs de tennis, patineurs, escrimeurs... les sujets sont nombreux et l'inspiration, volage. Les statuettes, joliment soclées, mesurant entre 20 et 60 cm, sont constituées d'une très grande quantité de fines bandes de papier journal, d'où leur solidité. Travail de patience, ô combien! Les couleurs et motifs ne sont jamais dessinés ou peints : ils sont fournis par les journaux eux-mêmes, Libération et quelques autres, dont des quotidiens rapportés de Chine ou d'Inde par les amis voyageurs.

Ma mère a eu la grande gentillesse de faire trois de mes héros. C'est ainsi que je possède un Bjorn le Morphir, un Jojo de la jungle et une Roussette, le personnage de mon dernier album pour enfant, en papier mâché. Ils décorent mon bureau, partageant l'espace avec mes masques de Mélanésie en fibre végétale, mes diables en bouchon, mes poteries étrusques (fausses, je le précise), mes netsukés et tout le reste de mon bric-à-brac bretonien.

Voici, chers amis, quelques clichés de ces trois figures de papier au charme pour moi irrésistible...

3 persos mamy 2.jpg

Bjorn le Morphir, Jojo de la jungle et Roussette en papier mâché (Marcelle Lavachery)

Bjorn mamy 4.jpg

Bjorn le Morphir (Marcelle Lavachery)

Bjorn mamy 3.jpg

Bjorn le Morphir (Marcelle Lavachery)

Bjorn mamy 2.jpg

Bjorn le Morphir (Marcelle Lavachery)

Bjorn mamy 1.jpg

Bjorn le Morphir (Marcelle Lavachery)

Jojo mamy 1.jpg

Jojo de la jungle, papier mâché (Marcelle Lavachery)

Jojo mamy 2.jpg

Jojo de la jungle (Marcelle Lavachery)

Mamy roussette 2.jpg

Roussette, personnage de Roussette et les Zaffreux (Marcelle Lavachery)

Mamy roussette 1.jpg

Roussette (Marcelle Lavachery)

Mamy roussette 3.jpg

Roussette (Marcelle Lavachery)

Mamy roussette 4.jpg

Roussette (Marcelle Lavachery)

14:13 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/12/2016

Une veillée à la Foire du Livre, version finale

Le film Une veillée à la Foire du Livre 2016 est à présent visible dans sa version finale. Il a été réalisé par Géraud Vandendriessche, à l'initiative de Cécile Jacquet, du Service général des lettres et du livre, et produit par la Fédération Wallonie-Bruxelles :

https://vimeo.com/167113983

13:08 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Interviews | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/12/2016

Bjorn en BD, tome 6

Le tome 6 des aventures de Bjorn le Morphir en bande dessinée est terminé. Je vous informerai bientôt de la date de sortie. L'album va jusqu'à la découverte de Kohedji, l'enfant sauvage, lors du tchergèche, la chasse gigantesque menée par l'armée de Batachikhan.

Thomas Gilbert a fait un travail formidable, et j'ai un attachement particulier pour son interprétation graphique du personnage de Zigournir, le dragon doux (voir ci-dessous).

page02_coul.jpg

13:58 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Le morphir en BD | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/11/2016

Vente aux enchères 2016 du MUZ

La vente aux enchères du Muz, le Musée des oeuvres des enfants créé par Claude Ponti, sera ouverte du 7 au 18 novembre 2016. Vous pourrez acquérir des dessins de Claude Ponti, Kitty Crowther, Benoît Jacques, Tardi, etc., etc. J'ai personnellement offert l'illustration ci-dessous, qui figure dans Tor et les gnomes (Ecole des loisirs, coll. Mouche).

Consultez l'exposition en cliquant ICI

Gnome des neiges.jpg

Le gnomes des neiges, illu de Tor et les gnomes

 

14:01 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/10/2016

Daphnir par Magali Bonniol

Magali Bonniol, auteur de très beaux albums comme Pipi dans l'herbe, L'ogre de Mouflette Papillon, Aldo, Aldo et la neige... m'a fait une magnifique surprise en sculptant Daphnir, le dragon de Bjorn le Morphir. Magali m'avait montré le personnage non terminé il y a quelques semaines, et voici qu'elle m'envoie les photos de Daphnir fini, que vous pouvez découvrir ci-dessous. C'est vraiment du beau travail, sensible et plein de justesse. J'ai l'impression de voir le vrai Daphnir, prêt à couiner pour avoir son repas, et mon coeur de père en est tout chamboulé. Thanks again, Magali!

S0101600.jpg

S0051594.jpg

S0041593.JPG

S0031592.jpg

S0011588.JPG

03/10/2016

Expo et rencontre à la bibliothèque de Waremme

Exposition Bjorn le Morphir à la Bibliothèque de Waremme du 4 au 29 octobre.

Je serai présent à la bibliothèque, ce mercredi 5 octobre à 14h, pour une rencontre animée par Déborah Damblon. Venez nombreux!

Pour plus de renseignements, voir ce lien :

https://allevents.in/waremme/rencontre-avec-lauteur-de-la...

Portrait Bjorn couv. intégrale 1.jpg

09:58 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Salons, dédicaces | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2016

Roussette et les Zaffreux

1507-1.jpg

Mon nouvel album, Roussette et les Zaffreux, est sorti. C'est l'histoire d'une petite fille du Moyen Âge qui a des ennuis à cause de la couleur de ses cheveux. Elle est rousse, et les gens la prennent pour une sorcière...

Poursuivie par de méchants enfants, Roussette tombe dans un trou et se retrouve dans une grotte où elle va rencontrer de curieux personnages poilus et moustachus, blancs comme des fantômes (qu'ils ne sont en rien) : les Zaffreux.

J'étais très roux autrefois, roux carotte, et j'ai bien sûr subi quelques moqueries à l'école. Je ne parlerais pas de harcèlement, ce serait exagéré, mais enfin il y a eu des remarques et elles ont laissé une trace... qui est à l'origine de cet album. La chute de Roussette symbolise une plongée en soi, et les Zaffreux sont en quelque sorte des amis imaginaires. Le message implicite du livre (que j'ai découvert après coup) serait celui-ci : l'imagination est un bouclier efficace contre la vilénie des hommes.

La mise en couleur des dessins est signée Denis Roussel.

Résumé de l'éditeur:

C’est l’époque des châteaux forts et des chevaliers aux armures bizarres.
Roussette n’a pas la vie facile. À cause de ses cheveux roux, les gens la prennent pour une sorcière. Et ce jour-là, les enfants du village la poursuivent pour lui faire des misères.
Elle tombe dans une vaste grotte. De drôles de créatures l’encerclent.
«Ouste, les zaffreux !» dit Roussette. Mais les zaffreux veulent jouer…

Lien vers le site de l'école des loisirs:

http://www.ecoledesloisirs.com/php-edl/catalogues/fiche-l...

Autres liens:

Roussette et les Zaffreux, Pastel 2016. 11,50 euros.

attachment.jpg

Roussette_p09.jpg

Roussette_p13.jpg

Roussette_p15.jpg

Roussette_p21.jpg

Roussette_p25.jpg

12:12 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes albums | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/09/2016

Tor et le troll

Il est sorti...

 

CouvLavacheryTorEtLeTrollMouche2_modifié-1.jpg

 

09:43 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Mes autres romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2016

L'armurier Benok par Magali Bonniol

Pour mon anniversaire, Magali Bonniol m'envoie ce beau portrait de Benok, personnage important de Bjorn aux enfers I et de Bjorn aux Armées I. C'est lui, l'hirogwar, le meilleur armurier du royaume après Ulf le Brûlé, qui a offert à Bjorn son épée de morphir, la prestigieuse Tyrfing...

benok.jpg

Benok L'hirogwar par Magali Bonniol

10:34 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU, Galerie Magali Bonniol | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/09/2016

C'est fini!

Ce lundi 27 juin à 17h45, j'ai mis le point final aux aventures de Bjorn le Morphir, commencées il y a 14 ans. Bjorn aux armées III: la reconquête est ter-mi-né! Il y a encore un solide travail de relecture, bien sûr, mais enfin l'essentiel est fait. C'est une grosse étape pour moi, à telle enseigne que je me sens bizarre depuis cette délivrance : un peu désoeuvré et de mauvais poil.

Les réponses sont données aux nombreuses questions qui restaient en suspens, le lecteur prendra dignement congé de tous les personnages importants. Les surprise sont nombreuses, et vous verrez que, parmi celles-ci, la fin n'est pas la moindre! Je n'en dis pas plus. You'll see...

Je donnerai bientôt des précisions quant à la date de parution de ce dernier opus, qui est fort dans la veine ramulfienne, pour ceux qui connaissent. Ramulf est d'ailleurs un personnage de l'histoire et deviendra un grand ami de Bjorn, un "presque frère."

Pour lors, avant révision, le texte fait 600.000 caractères, soit deux tiers de Ramulf. Ce sera le plus long de la série, comme on pouvait s'y attendre.

Portrait Bjorn couv. intégrale 1.jpg

Bjorn le Morphir

13:41 Écrit par Thomas Lavachery dans ACTU | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |