16/02/2013

Mon bureau

En réponse à la question de Mylène, qui désire savoir dans quel lieu je travaille, voici un acticle que j'ai écrit il y a deux ou trois ans. Je ne sais plus qui me l'avait demandé ni s'il est paru quelque part...

Mon bureau

Sur le bord de la table, tel un funambule, il y a mon chat, le compagnon de mes journées d’écriture. Il se nomme Panku, mot par lequel les Indiens Jivaros désignent un chaman particulièrement doué. Panku jette un œil au fond d’écran de mon ordinateur et à l’image de Gene Tierney, actrice hollywoodienne de la grande époque – la belle des belles, selon moi. Mon grand-père, archéologue, conservateur de musée, était surtout un amoureux des arts premiers. Collectionneur, il a entres autres possédé la statuette Chimu (Pérou préhispanique) dont Hergé s’est inspiré pour dessiner le fétiche arumbaya de l’Oreille cassée. J’ai hérité de la passion grand-paternelle et moi aussi je m’entoure d’œuvres du bout du monde. Sur le meuble noir : un masque heaume de Papouasie, objet en relation avec la culture de l’igname. Trois autres masques en vannerie de même origine sont pendus au mur, entourés, à gauche, d’une photo de Paul Léautaud (l’écrivain qui préférait les bêtes à ses semblables) et, à droite, d’un portrait de Claude Lévi-Strauss. Au-dessus des masques : un paysage de l’Île de Pâques peint par mon grand-père. Toujours sur le mur : des figurines en bouchon (un gendarme, un loup et un ours) d’inspiration populaire – je les ai faites lors de mes dernières vacances dans le Lot. La photo de mon père (béret blanc, gueule d’acteur), est accrochée au-dessus de l’ours, promiscuité qui n’a aucune signification : papa était le plus aimable des hommes. Les tableaux par terre et celui qui est derrière le masque heaume sont des réalisations personnelles abstraites, des choses que je peins dans un état second, sous l’emprise de la musique et du chocolat à l’orange.

DSC_0976.JPG

Mon antre (photo Bernard Hublet)

16:09 Écrit par Thomas Lavachery dans Questions des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.