12/02/2013

L'Île de Pâques vue par Bernard Pronost

GetAttachment (1).jpg

J’ai illustré les articles relatant mon séjour à l’Île de Pâques (voir ma rubrique "Rapa Nui : l'Île de Pâques") avec les photos que j'avais sous la main. Peu d’images, en réalité, surtout de l’île aujourd’hui. Cette pauvreté relative, que peut-être certains lecteurs ont ressentie, m’a donné l’idée de m’adresser à mon ami Bernard Pronost, grand voyageur devant l’Eternel.

Notre histoire familiale crée un lien entre nous, puisque Bernard a dans son arbre généalogique le fameux Vincent Pont, charpentier Breton installé dans l’île vers 1895. Mon grand-père, qui le croyait mort depuis longtemps, eut la surprise de rencontrer le vieux Vincent en descendant du bateau, le 27 juillet 1934.

Bernard a séjourné à l’Île de Pâques en 2008 et en 2011 ; il a ramené de ses voyages un lot de très belles photographies dans lequel il me permet de puiser. Comme je voulais faire sa présentation, je lui ai demandé quelques renseignements biographiques. Il m’a adressé deux longs CV… et aussi un court message qui, à mon sens, vaut bien mieux que toutes les bios conventionnelles. Ce message, je le reproduis ci-dessous avec son accord, afin que vous ayez une petite idée de l’homme qui se cache derrière les photos.

Et je termine en te remerciant, cher Bernard, pour ta générosité.

Bonjour Thomas,

Bon, pour une bio condensée c'est raté. Je t'explique. J'ai toujours eu du mal me définir (et sans doute pas envie), tout comme à dire ce que je fais lorsque l'on me pose la question. J'ai fait, je fais et je ferai à l'avenir des tas de choses totalement différentes. Je ne suis ni peintre ni journaliste, ni interprète ou traducteur, ni barman ou déménageur de coffres-forts, ni… j'en passe. J'ai fait tout cela, le referai peut-être. Je n'aime pas trop les gens passionnés, car j'estime que les passions bouffent tout le reste, on s'y enferme. J'essaye donc de vivre un peu de tout, de diverses expériences, la vie est courte, et la terre pas si grande que ça…

Voilà ! Donc, après mon bac littéraire j'ai préféré prendre la route en stop vers l'Afrique en me disant que j'en apprendrais bien plus que sur les bancs d'une fac de lettres. Bien sûr, tout ce que j'ai appris n'a pas été sanctionné par des diplômes, et ça n'a aucune importance pour moi. Les diplômes, les honneurs, les décorations, c'est pas mon truc. Alors, j'ai trouvé les deux documents .pdf qui suivent dans mon ordi, qui te donnent un petit résumé de mon parcours. Solution de facilité… A partir de cela je te laisse faire un très bref résumé à ta sauce. Concernant ma relation à l'île de Pâques, tu en connais les origines.

Bon week-end et mes salutations à Panku !

Bernard

Cliquez sur ce lien pour accéder à l'article de Bernard concernant l’aventure de Vincent Pont, sur le site de Jean-Hervé Daude :

http://www.jeanhervedaude.com/Ile%20de%20Paques%20article...

Alberto.jpeg

Au 1er rang, Alberto Hotus, président du Conseil des anciens (2011)

curanto 2 (1).jpg

Préparation du curanto, plat chilien cuit dans un trou d'un mètre et demi de profondeur

ELEVAGE BOVIN.jpg

EPICERIE.jpeg

Epicerie

HANGA PIKO.jpg

Port d'Hanga Piko

Iglesia.jpeg

L'église catholique, Hanga Roa

IMG_1146.jpeg

Avenida Te Pito O te Henua, Hanga Roa

IMPORT DU 31 JANVIER 2012 1155.jpeg

Le cimetière d'Hanga Roa

IMPORT DU 31 JANVIER 2012 2376.jpg

Hanga Piko, le seul véritable quai de l'île, et l'une des barges qui assurent le transport des marchandises apportées par les cargos

AEROPORT MATAVERI.jpg

L'aéroport, Mataveri

LA PEROUSSSSSE.jpeg

LA POSTE DE RAPA NUI.jpeg

La poste d'Hanga Roa

IMPORT DU 31 JANVIER 2012 124.jpeg

Anakana beach

moai anak.jpeg

Ahu Nau Nau, baie d'Anakena

PICNIC.jpg

Pique-nique à Hanga Piko

MATATOA.jpeg

Danseur matato'a

tahiri.jpeg

Tahiri Pont Pakomio

18:34 Écrit par Thomas Lavachery dans Rapa Nui : l'Île de Pâques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.