17/02/2011

A propos du morphir

Bjorn-le-Morphir-A.jpg

Qu'est-ce qu'un morphir ?


Le terme morphir désigne une certaine classe de héros nordiques, la plus rare. Le morphir se distingue par l’évolution soudaine de son caractère et de ses aptitudes physiques : d’abord peureux et malingre, il se "lève" un beau jour pour devenir un guerrier d’exception.

Bjorn a appris l’art du combat la nuit – dans ses rêves – en affrontant un guerrier sans visage. Il se sert ensuite de ses nouveaux talents pour vaincre l’envoyé de la neige, le guerrier de glace, une action qui stupéfie son entourage. Bjorn était regardé comme un être faible et sans avenir, et voilà qu’il se bat comme un démon… Serait-il un morphir ? La question est posée par Hari le Pêcheur, serviteur de la famille. Le doute subsiste un moment. Au début, Bjorn lui-même n’ose pas croire qu’il est un morphir.

Arrive le jour où, ayant échappé à la neige, il affronte le prince Dar, meilleure lame du pays, en duel. L’épisode est compté à la fin du premier livre. Le jeune Bjorn vient à bout du prince (lequel est en réalité un loup-garou) sous les yeux du roi Harald, et son statut de morphir est reconnu par tous.

Le plus célèbre morphir fizzlandais est Snorri fils de Kar (952-1006). Auteur de nombreux exploits, il descendit aux enfers pour en ressortir, une année après, les bras chargés d’or. Son voyage infernal préfigure évidemment celui que Bjorn et de ses compagnons – Sigrid, Ketill le Rouge, Svartog l’hirogwar et le dragon Daphnir – effectueront plus tard, et qui est relaté dans le Cycle des enfers.

15:58 Écrit par Thomas Lavachery dans Bjorn le Morphir, une saga | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.